La péruvienne Liz Chicaje Churay parmi les lauréates du prix franco-allemand des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit.

La péruvienne Liz Chicaje Churay parmi les lauréates du prix franco-allemand des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit. La défenseure des droits des peuples autochtones fait partie des 15 gagnants de cet important prix, une reconnaissance aux promoteurs des Droits de l’Homme du monde entier.

JPEG - 4.8 Mo
La péruvienne Liz Chicaje Churay parmi les lauréates du prix franco-allemand des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit.
Copyright - Frankfurt Zoological Society - Perú

Mardi 22 janvier 2019, l’Ambassadeur d’Allemagne, M. Stefan Herzberg, et l’Ambassadeur de France, M. Antoine Grassin, ont remis au nom de leurs gouvernements respectifs le Prix franco-allemand des Droits de l’Homme et de l’Etat de Droit à Liz Chicaje Churay. La cérémonie de remise du prix a eu lieu à Lima, à la résidence de l’Ambassadeur d’Allemagne, au cours d’une cérémonie à laquelle a assisté le vice-ministre des Droits de l’Homme et de l’accès à la justice, M. Daniel Sánchez Velásquez, et a réuni des représentants distingués de nombreuses institutions et de la société civile.

Femme autochtone originaire de la région amazonienne du nord du Pérou, Liz Chicaje Churay est engagée dans la défense des droits des personnes autochtones et lutte pour préserver et protéger leurs territoires et leur environnement. Présidente d’une fédération réunissant 14 communautés, elle travaille sans relâche pour l’amélioration de la gestion territoriale de ces communautés locales ainsi que pour le maintien et la protec-tion de leur cadre de vie naturel. Son action a notamment permis d’agrandir des zones protégées et d’enregistrer au bénéfice de ces communes des titres de propriété pour une surface de 100 000 hectares. En outre, Mme Chicaje Churay a organisé et et dirigé la participation active de nombreuses communautés in-digènes locales à la procédure de consultation préalable pour la création du Parc national de Yaguas. Elle a ainsi contribué à protéger 868 000 hectares de paysages naturels, à préserver la riche biodiversité dans cette région et à sauvegarder les communes voisines des activités extractives et de la déforestation illégales.

Les lauréats de l’édition 2018 du prix franco-allemand des droits de l’Homme et de l’État de droit sont

Vuyiseka Dubula-Majola (Afrique du Sud) ;
Chak Sopheap (Cambodge) ;
Yu Wensheng (Chine) ;
Aminata Traoré (Côte d’Ivoire) ;
Mohamed Lotfy (Égypte) ;
Alfredo Okenve (Guinée équatoriale) ;
Nityanand Jayaraman (Inde) ;
Hessen Sayah Corban (Liban) ;
Mekfoula Mint Brahim (Mauritanie) ;
Liz Chicaje Churay (Pérou) ;
Oyub Titiev (Russie) ;
Anwar al-Bunni (Syrie) ;
Daoud Nassar (Territoires palestiniens) ;
Sirikan Charoensiri (Thaïlande) ;
Susana Raffalli Arismendi (Vénézuéla).

Dernière modification : 29/01/2019

Haut de page