Pérou - COVID-19 – Informations aux voyageurs

Le point sur la situation, suite à la déclaration de l’état d’urgence au Pérou prolongé jusqu’au dimanche 12 avril (informations mises à jour samedi 28 mars).

JPEG

Dernières informations en date du samedi 28 mars


COMMUNIQUÉ AU SUJET DES VOLS AIR FRANCE LIMA- PARIS

Comme nous l’avions annoncé, Air France organisera 3 vols la semaine prochaine, en principe les 31 mars, 1er avril et 3 avril. D’autres vols pourront encore être organisés la semaine suivante en tant que de besoin.

Tous ces vols sont réservés =en priorité= à des nationaux français.

Les personnes ayant déjà un billet d’avion Air France et dont le vol a été annulé depuis le 12 mars, seront programmées sur ces vols. Les autres devront acheter un billet Air France, à un tarif négocié avec le gouvernement français, quand les vols seront confirmés

Pour le vol du 31 mars, manquent encore l’heure de départ et la confirmation écrite des autorités péruviennes du plan de vol complet mais les perspectives sont a priori favorables.

Il est réservé =en priorité= aux personnes se trouvant actuellement à Cusco et Arequipa, ou dans les villes/villages proches. Il est exact qu’un début de vente a eu lieu le 26 mars par internet mais celle-ci a été arrêtée. C’est l’ambassade qui a, conjointement avec Air France, la charge d’élaborer la liste.

A partir de demain, Air France va donc contacter individuellement toutes les personnes appelées à embarquer le 31 mars.

Ces personnes rejoindront Lima le même jour, par deux vols de la compagnie Sky Peru, organisés par l’ambassade, dont vous nous donnerons les horaires exacts dès qu’ils auront été approuvés par écrit par les autorités péruviennes.

Le transit de ces vols intérieurs au vol Air France s’effectuera sur la base militaire. Les personnes de ces vols qui n’auraient pas de place sur le vol AF devront séjourner une ou 2 nuits à Lima. Nous fournirons une liste d’hôtel à cet effet.

Le vol du 1er avril sera ouvert en priorité aux personnes se trouvant à Lima.

Le vol du 3 avril sera réservé en priorité aux personnes venant de la province (solde éventuel des personnes à Arequipa et Cusco souhaitant rentrer en France et n’ayant pu embarquer le 31 mars, mais aussi autres villes), à l’aide des bus organisés par l’ambassade, ou d’avions mis en place dans le cadre de la coordination européenne (Iquitos par exemple, avec un vol organisé par l’ambassade d’Allemagne).

Nous vous donnerons d’autres informations au fur et à mesure que les choses se préciseront.

  • AVIS AUX VOYAGEURS CHERCHANT A REJOINDRE LIMA
  • 1. AUX FRANÇAIS DANS L’OBLIGATION DE CIRCULER PAR VOIE TERRESTRE POUR REJOINDRE LA CAPITALE OU UNE VILLE PROCHE

ATTENTION : Ce message s’adresse à toutes les personnes se trouvant en province, à l’exception des personnes se trouvant dans les villes de Cusco, Arequipa, Ica, Huaraz et Trujillo pour qui d’autres solutions sont envisagées.

Les autorités péruviennes ont donné leur accord pour fournir une autorisation exceptionnelle aux voyageurs français se trouvant dans l’obligation de circuler par voie terrestre pour rejoindre Lima ou une ville leur permettant de prendre un transport collectif à destination de la capitale.

Ces demandes d’autorisations doivent être centralisées par l’Ambassade de France à l’intention de l’administration péruvienne. Toutes les demandes seront évaluées par le gouvernement péruvien.

Pour nous permettre d’effectuer les demandes vous concernant, merci de nous communiquer à travers le formulaire suivant, les données requises par les autorités péruviennes, pour vous et chaque personne qui vous accompagne :

- Lieu de départ précis, ville d’arrivée,
- Noms, prénoms, numéros de passeport,
- Mail et téléphone de contact
- Véhicule utilisé : il vous faut identifier un véhicule avec chauffeur qui acceptera de vous emmener à vos frais une fois l’autorisation obtenue (vous même si vous avez votre propre voiture ou une voiture de location) :
- Modèle du véhicule, numéro d’immatriculation, nom et prénom du conducteur, numéro d’identité ou numéro du permis de conduire national (pour un péruvien) ou international (pour vous)
- Nom et adresse de l’hôtel réservé à Lima ou dans la ville de destination (ci-joint une liste d’hôtels identifiés par l’ambassade )

Excel - 362.2 ko
Liste d’hôtels à titre indicatif (Excel - 362.2 Ko)
(Excel - 362.2 ko)

Nous vous enverrons ensuite par email la copie de la demande officielle d’autorisation, pour vous permettre de la montrer à votre conducteur et à la police locale,

  • 2. AUX VOYAGEURS SE TROUVANT A ICA, HUARAZ ET TRUJILLO

L’Ambassade de France envisage de mettre en place des services d’autocars depuis les trois villes d’ICA, HUARAZ et TRUJILLO à destination de LIMA, pour permettre aux citoyens français d’être sur place lorsque les prochains vols partant de Lima à destination de Paris seront confirmés.

Les coûts individuels seront de l’ordre de :

- ICA-LIMA : 75 soles/pers
- HUARAZ-LIMA : 400 soles/pers
- TRUJILLO LIMA : 380 soles/pers/

Par ailleurs, l’ambassade doit s’engager auprès des autorités péruviennes à trouver, en attendant l’embarquement pour la France, un hôtel à LIMA pour chaque passager, à la charge de chaque passager.

Pour nous permettre d’organiser le remplissage de ces autocars, veuillez vous inscrire en tant que passager sur un de ces trajets en remplissant le formulaire correspondant :

- Pour le bus Ica- Lima : https://forms.gle/Ay7VPiRKSb1DnuxTA
- Pour le bus Huaraz-Lima : https://forms.gle/htMTiQ1vr41iXorp7
- Pour le bus Trujillo- Lima : https://forms.gle/KkY7iwGuk629VFag9)]

Pour contacter l’Ambassade de France au Pérou

Pour des raisons d’urgence sanitaire, l’Ambassade de France au Pérou et la section consulaire ne peuvent recevoir le public jusqu’à nouvel ordre.

L’ensemble des agents de l’Ambassade restent malgré tout entièrement mobilisés pour venir en aide aux nombreux ressortissants français confinés dans les différentes régions du pays.

Une réponse téléphonique a été mise en place au 01 215 84 00 (appel du Pérou) ou au 0051 1 215 84 00 (appel hors du Pérou). Vous pouvez aussi nous joindre au courriel ambafranceperou@gmail.com

L’Ambassade met à jour son site Internet et ses réseaux sociaux au fur et à mesure des informations reçues face à cette situation exceptionnelle.

PNG

Suivez-nous aussi sur le site Internet https://pe.ambafrance.org
Twitter : @franceperou
Facebook : Ambassade de France au Pérou
Instagram : La France au Pérou

PNG

Importantes formalités que doivent remplir les Français de passage au Pérou

Les Français de passage au Pérou qui n’ont pas encore communiqué leurs coordonnées à l’Ambassade de France (par mail, Facebook ou téléphone) sont invités :

- à remplir le formulaire disponible au lien suivant (remplir un formulaire par passager) : (cliquez ici)

- à s’enregistrer de manière urgente sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires extérieures « Ariane ». Cette inscription permettra aux autorités françaises de connaître votre identité et de vous contacter si besoin est.

Adresse du site Ariane : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/dyn/public/login.html

PNG - 21 ko
Ariane, inscrivez-vous !

ATTENTION : Les personnes n’ayant pas communiqué leur numéro de passeport à l’Ambassade au moment de se faire connaître, sont invitées à le faire à travers ce formulaire : cliquez ici.

Le Pérou en état d’urgence jusqu’au 12 avril

Pour lutter contre la propagation du coronavirus (Covid-19), le gouvernement péruvien a prolongé l’état d’urgence jusqu’au 12 avril inclus.

Durant cette période, toute personne se trouvant sur le territoire doit respecter une mesure dite « d’isolement social » (« aislamiento social ») obligatoire à domicile ou à l’hôtel. Seules les personnes employées dans quelques secteurs clefs (banques, santés, supermarchés) peuvent se rendre sur leur lieu de travail.

Il n’est possible de se déplacer que pour se rendre dans un centre de soin, à la pharmacie ou pour acheter les denrées nécessaires (pour se faire, les autorités demandent qu’une personne par foyer aille au supermarché). Tout autre déplacement est déconseillé. Les forces armées sont déployées dans le pays pour faire respecter l’état d’urgence et l’isolement social.

Depuis le 18 mars, un couvre-feu de 20h à 5h du matin est en vigueur dans tout le pays afin de pousser la population à rester à domicile.

La situation dans le pays est calme. Il n’y a pas de pénurie mais il est recommandé de s’approvisionner pour éviter de se rendre au supermarché.

A ce stade, 580 personnes ont été diagnostiquées positivement du coronavirus (COVID-19) au Pérou. seize personnes sont décédées des suites du virus.

  • Les forces de l’ordre renforcent leur présence pour faire respecter la mesure d’ « isolement social » obligatoire décrétée par le président péruvien

Pour information, le texte du Décret suprême déclarant l’état d’urgence nationale au Pérou

Au sujet de l’annulation des vols vers l’Europe et des transports de voyageurs suite à l’état d’urgence

L’ensemble des vols commerciaux internationaux, y compris ceux en provenance et à destination de l’Europe sont annulés depuis lundi 16 mars, tout comme les transports internationaux de voyageurs par voie terrestre, maritime et fluvial. A noter que les transports inter-province au sein du pays sont interdits durant la durée de l’état d’urgence et que les transports urbains sont fortement réduits.

Suite aux dernières mesures prises par le gouvernement péruvien, l’Ambassade de France rappelle que, jusqu’à nouvel ordre, les seuls vols Air France qui pourront joindre Lima à Paris sont ceux qui sont reconnus comme vols « officiels » et donc opérés dans le cadre d’un accord avec le gouvernement français.

A ce stade, aucune date n’est encore avancée pour un prochain vol de retour à partir de Lima.

Seront acceptés sur ces vols les passagers qui auront acheté leur billet et effectué leur réservation auprès de la Compagnie Air France.

Lorsque le vol sera ouvert, l’achat se fera directement sur le site d’Air France, à un tarif convenu entre le gouvernement français et la compagnie, dont le niveau restera raisonnable.

A noter que le vol Air France/KLM "Lima-Paris" qui était programmé pour le retour de Français a bien pu décoller, dimanche 22 mars, avec 250 passagers à son bord. principalement de nationalité française.

D’autres vols à destination de l’Europe auront lieu, à l’initiative de la France ou d’autres pays européens.

Comme cela a été le cas au cours de la semaine dernière, une intense concertation continue d’avoir lieu entre les ambassades des pays européens, ainsi qu’avec le gouvernement péruvien.

Ce mécanisme de concertation prend aussi en compte la situation des ressortissants français se trouvant en province.

Conseils aux voyageurs français face à l’état d’urgence décrété au Pérou

  • Respecter de manière stricte le confinement obligatoire et le couvre-feu

Le gouvernement péruvien exhorte toutes les personnes sur son territoire à être confinées à domicile ou à son hôtel pour éviter la propagation du coronavirus dans le pays. Un couvre-feu a été établi de 20h à 5h du matin. Ces mesures ont été prises pour notre sécurité à tous.

Durant la journée (de 5h à 20h), il n’est possible de sortir que pour se rendre à la pharmacie, dans un centre de soins ou pour acheter des vivres.

Attention : il est obligatoire d’être toujours muni de sa carte d’identité ou de son passeport en cas de tout déplacement

Les forces de l’ordre ont été mobilisées pour que cet état d’urgence soit respecté.

  • Ne pas se rendre à l’aéroport et rester dans la ville où vous êtes dans l’attente d’instruction de l’Ambassade

Les autorités locales ont interdit tout accès à l’aéroport Jorge Chavez de Lima. La même mesure est appliquée dans les villes de province.
Aucun pont aérien n’est pour l’instant mis en place à l’intérieur du Pérou. Il est donc fortement recommandé aux voyageurs français de rester dans la ville dans laquelle ils se trouvent actuellement dans l‘attente de nouvelles consignes de l’Ambassade.

  • Ne pas se rendre à l’Ambassade de France – fermée au public

Pour des raisons d’urgence sanitaire, l’Ambassade de France au Pérou et la section consulaire sont fermées au public jusqu’à nouvel ordre. Nous restons toutefois à votre écoute par courriel ou téléphone (voir ci-dessus).

Informations pratiques pour les voyageurs - Santé

  • La ligne 113 en cas de doutes concernant le Coronavirus CoVID-19

Le gouvernement péruvien a mis en place un numéro de téléphone spécial pour faire face à l’urgence concernant le coronavirus.
En cas d’apparition de symptômes pouvant être liés au COVID-19 (fièvre, douleur de gorge, toux ou difficultés pour respirer), il est important de rester à domicile et d’appeler le 113 afin qu’une équipe médicale puisse venir à vous et faire le nécessaire.

Pour en savoir plus sur les consignes des autorités locales, consulter le site du Ministère péruvien de la santé.

  • N’oubliez pas les gestes qui sauvent contre le coronavirus

PNG

  • Coordonnées d’hôpitaux et cliniques

L’Ambassade de France met à votre disposition une liste de cliniques et d’hôpitaux se trouvant à Lima et dans les autres grandes villes du pays (suivre ce lien).

Informations pratiques pour les voyageurs - Logements

  • Liste indicative d’hôtels

Une liste d’hôtels se situant à Lima et dans toutes les grandes villes du pays a été établie par nos services, de manière indicative, à partir de données communiquées par les autorités locales.

Excel - 362.2 ko
Liste d’hôtels à titre indicatif (Excel - 362.2 Ko)
(Excel - 362.2 ko)

Le gouvernement français a lancé la plateforme de solidarité entre Français Sosuntoit.fr pour que les Français bloqués dans un pays étranger puissent être hébergés par des Français expatriés. Plus d’informations dans cet article : sostuntoit.fr.

PNG - 324.2 ko

Fermeture des frontières de l’Union européenne "Espace Schengen" : quelles conséquences ?

Le Président de la République, M. Emmanuel Macron, s’est adressé lundi 16 mars à tous les Français. Dans le but de lutter contre le coronavirus, il a indiqué que les frontières à l’entrée de l’Union européenne et de l’espace Schengen seraient fermées à compter du mardi 17 mars midi pour 30 jours. Concrètement, tous les voyages entre les pays non européens et l’Union européenne ont été suspendus depuis ce moment pour 30 jours.

Le Président a précisé que “les Français qui sont actuellement à l’étranger et souhaitent rentrer pourront bien entendu rejoindre notre pays”. Dans le cas du Pérou, aucun rapatriement n’est pour l’instant envisagé. A ce stade, des conversations ont lieu entre les autorités diplomatiques, les compagnies aériennes et les autorités péruviennes pour mettre en place des vols commerciaux exceptionnels qui permettraient aux personnes dont le vol de retour a été annulé, de rentrer en France. Aucune date n’est pour l’instant avancée.

(Re)voir le message du Président Macron

Lire le communiqué conjoint de M. Jean-Yves le Drian, Ministre de l’Europe et des affaires étrangères et de M. Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports, au sujet de la situation des Français actuellement en déplacement temporaire à l’étranger.

Lire le message du Ministre de l’Europe et des affaires étrangères Jean Yves Le Drian

JPEG

Dernière modification : 29/03/2020

Haut de page