Une résidence en partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image [es]

Lauréat du 2ème Concours national de roman graphique, l’artiste péruvien Gonzalo Macalopu Chiu s’est distingué aux yeux du jury par son excellente adaptation narrative et graphique du texte de Joan de Santacruz Pachacuti. Il bénéficiera d’une résidence de création à la Maison des auteurs d’Angoulême, dans le cadre d’un partenariat avec la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

PNG

La deuxième édition du Concours national de roman graphique, organisé par les Alliances françaises du Pérou et la Casa de la Literatura Peruana, avec le soutien du Ministère de la Culture du Pérou et de l’Ambassade de France au Pérou, s’est achevée le jeudi 28 janvier 2021 avec une cérémonie virtuelle de remise du prix diffusée en direct sur les réseaux sociaux.

À cette occasion, l’Ambassadeur de France au Pérou, M. Marc Giacomini, a annoncé la mise en place d’un partenariat avec laCité internationale de la bande dessinée et de l’image. Cet établissement public, devenu la référence française en matière de bande dessinée, regroupe un musée, une librairie, une bibliothèque, un cinéma et une maison des auteurs au sein de laquelle le lauréat du concours sera accueilli pour une durée d’un mois.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de l’opération « BD 20 21 » du Ministère de la Culture.

Résidence internationale dédiée à la bande dessinée et au cinéma d’animation, la Maison des auteurs d’Angoulême mettra à la disposition du lauréat un atelier de travail équipé pendant toute la durée de son séjour. Le billet d’avion et le logement seront pris en charge par l’Ambassade de France au Pérou, qui renforce ainsi davantage son soutien aux jeunes artistes péruviens à travers des résidences de création en France.

Gonzalo Macalopu Chiu, lauréat de cette édition, s’est distingué aux yeux du jury par son excellente adaptation narrative et graphique de l’œuvre « Relación de antigüedades deste reyno del Perú » de Joan de Santacruz Pachacuti, l’un des deux textes proposés cette année avec « El mito del Inkarri ».

Le roman graphique et la bande dessinée occupent une place majeure dans les industries culturelles et créatives, de plus en plus en Amérique latine et notamment au Pérou où il existe une importante tradition des arts graphiques ainsi qu’un fort potentiel de développement. M. Giacomini s’est félicité de ce nouveau partenariat et espère qu’il permettra de développer de nombreuses collaborations artistiques et éditoriales entre le Pérou et la France dans les années à venir.

PDF - 90.5 ko
Communiqué de presse
(PDF - 90.5 ko)

Dernière modification : 15/02/2021

Haut de page